Electricite

Rajaonarimampianina mise sur les énergies renouvelables

Eléctrification rurale – Le président de la République Hery Rajaonarimampianina a été à Ambatondrazaka, hier, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Energie. Il a réaffirmé sa volonté de promouvoir l’énergie verte, surtout  pour le milieu rural.

 R-R.

La transition énergétique du pays passera par le vert. La détermination du Président de la République de développer les infrastructures d’exploitation d’énergies renouvelables est infaillible. Hier, de passage à Ambatondrazaka, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’énergie, Hery Rajaonarimampianina réaffirme son choix pour la promotion de l’énergie verte dans le pays. « Le pays dispose beaucoup de potentialités en matière de sources d’énergies renouvelables » argumente le Chef de l’Etat. Le choix est surtout basé sur le coût engendré par l’exploitation de ce technologie très tendance. L’exemple de l’exploitation très coûteuse de la JIRAMA qui fonctionnait depuis des lustres avec du gazoil avait surtout motivé l’expert-comptable d’opter pour l’énergie renouvelable. « La subvention de l’Etat à la JIRAMA coute 300 milliards ariary par an pour la caisse publique » souligne le Président. « Et ce sont les contribuables qui en font les frais » poursuit-il. Alors que « seulement 15% de la population, dont 5%  issus du milieu rural, ont accès à l’électricité fournie par la JIRAMA »… Raison de plus, selon ce dernier, de changer la donne et de  permettre surtout au monde rural  de bénéficier de la fourniture d’énergie  à partir du développement des infrastructures relatives à l’exploitation de ces énergies du futur.

Dans la région Alaotra Mangoro, la construction de deux barrages hydroélectriques à Androkabe et Maheriara vont déjà dans le sens de cette vision du Président de la République. « 180 000 personnes réparties dans 15 communes environnantes devront bénéficier des retombées de ces projets » affirme, hier, Hery Rajaonarimampianina durant son discours à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’énergie à Ambatondrazaka. Financés à hauteur de 18 milliards ariary, dont 75% proviennent de l’Union Européenne, ces deux projets sont déjà le reflet du développement des énergies renouvelables dans le pays. Le régime veut alors donner un coup d’accélérateur au développement de l’énergie renouvelable pour fournir plus d’électricité surtout dans le milieu rural. Les appels d’offres pour la construction d’autres barrages ont été lancés concernant 4 grandes rivières, notamment Sahofika, Volobe, Antetezambato et Ranomafana Ankazobe.

Et de trois pour cette année 2016. Hery Rajaonarimampianina est revenu sur la capitale de la région Alaotra Mangoro, aussi « pour suivre les efforts de développement déployés au niveau de la région » a-t-il affirmé devant la foule en liesse qui venait l’accueillir au stade Rasolonjatovo Ambatondrazaka. Des « efforts » qui portaient déjà leurs fruits compte tenu de l’importance des infrastructures déjà mises en place dans la région et les projets en cours qui devraient toujours insuffler le développement dans cette région à fortes potentialités. « La construction des  12 ponts qui sont déjà réhabilités sur la nationale 44 depuis le début de son mandat signifie que le gouvernement actuel est à pied d’œuvre pour promouvoir le développement de la région », souligne le député Marohajaina Josoa Andrianirina. Ce dernier n’a pas aussi manqué de rappeler que l’actuel locataire d’Iavoloha est « le seul Président de la République qui a effectué trois tournées en une année à Ambatondrazaka ». Cette troisième descente du Chef de l’Etat dans la ville d’Ambatondrazaka marque « l’amitié proche lie le Président de la République et la région Alaotra Mangoro » a harangué, quant à lui, le chef de région d’Alaotra Mangoro, Honoré Raminoarison.