Adieu

NÉCROLOGIE Dernier adieu au Professeur Randriamampiandry

D.R

Avant le départ pour Fandriana, où l’inhumation se déroulera dans la localité de Sahamadio, tant à l’esplanade de l’université d’Antananarivo qu’au temple luthérien d’Ambatovinaky, un aréopage d’intellectuels et d’universitaires ont tenu à témoigné hier de leur sympathie au Professeur Randriamampandry. Après la cérémonie académique à l’esplanade d’Ankatso, des têtes connues, notamment celles du « Carré Vert » toutes tendances politiques confondues, l’ont accompagné au temple luthérien d’Ambatovinaky.
Dans son homélie, le Pasteur Rakotonjanahary Imboasalama, vicaire d’Ambatovinaky, a fait l’exégèse du passage extrait de la deuxième épître pastorale adressée à Timothée (chap. 4, vs 7). Il a disséqué la dialectique de Saint-Paul mettant en exergue l’enseignement que l’apôtre a laissé en héritage à son enfant. « J’ai combattu le beau combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi. ».
Rappelons que le Pr Randriamampandry (Papandry pour les intimes) militait depuis des années au côté de Monja Jaona, puis de Manandafy. Il était le coordonateur national du front « Santé et Médecine » au sein du « Rouge et Expert » (REX) du parti MFM dans les années 80-90.
Dans son hommage à l’illustre disparu, l’ancien ministre Simon Pierre, frère benjamin du regretté universitaire, a retracé le long chemin parcouru par son ainé.